Fermeture des écoles maternelle et élémentaire

Vous avez toutes et tous entendu le discours du Premier Ministre et les mesures liées à la ré-ouverture des écoles, et une fois encore, l’Etat engage la responsabilité des maires et leurs équipes pour apporter des réponses rapides et de proximité dans l’organisation de cette rentrée.

Cela montre bien sûr la place primordiale des communes pour le quotidien des populations mais cela sous-entend aussi que ce sont les maires qui devront assurer les moyens de protection nécessaires en matière sanitaire.

Mon équipe et moi-même avons étudié le protocole sanitaire pour la réouverture des classes qui se décline en 4 principes généraux :

  1. Appliquer les gestes barrières
  2. Maintenir la distanciation sociale
  3. Limiter au maximum le brassage des élèves
  4. Assurer le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels

Nous allons reprendre ces 4 principes généraux :

  1. Appliquer les gestes barrières : vous savez toutes et tous ce que sont ces gestes :
    1. Se laver les mains très régulièrement : cela veut dire, et pour chaque enfant accueilli, qu’il doit se laver les mains à l’arrivée, après chaque récréation, avant et après chaque repas, avant d’aller aux toilettes et après y être allé, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir manipulé des objets, et enfin le soir avant de quitter l’école :  ce qui fait un minimum de 12 fois sous la surveillance d’un adulte ayant pour conséquence la présence d’agents en nombre suffisant.
    2. Tousser ou éternuer dans son coude et dans un mouchoir : quel enfant appliquera cette mesure ?
    3. Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter.
    4. Saluer sans se serrer la main ni s’embrasser : c’est pourtant ce qui sera le geste, l’élan « spontané » de chaque enfant qui retrouvera un copain, une copine.
    5. Porter un masque : pour les élèves de l’élémentaire, il n’est pas obligatoire mais souhaitable, quant aux élèves de maternelle, il est déconseillé, sauf pour certains élèves présentant certaines pathologies : comment les agents pourront-ils faire respecter ce port de masque sans s’approcher ni toucher ces enfants ?
  2. Maintenir la distanciation sociale : Le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne dans tous les contextes et tous les espaces (arrivées, départs, et abords de l’école, récréations, couloirs, sanitaires…). Les différents avis scientifiques insistent sur ce nécessaire respect de distanciation tout en étant conscient de la difficulté que cela peut représenter, notamment pour les enfants de classe maternelle.
  3. Limiter au maximum le brassage des élèves : prendre en compte cette contrainte, cela veut dire veiller à organiser les journées en limitant les croisements des élèves lors des cours, des récréations, des repas, des activités… Les déplacements des élèves devront être limités au strict nécessaire, organisés et encadrés. Il s’agira aussi d’étaler les arrivées et départs dans un temps prédéterminé : à quelle heure commencera une journée, à quelle heure finira t-elle, pour les enfants, les personnels communaux et les enseignants ?
  4. Le nettoyage et la désinfection des locaux : Composante essentielle dans la lutte contre la propagation du virus, il s’agit dans un premier temps d’effectuer un nettoyage de remise en propreté puis d’appliquer les protocoles habituels, de purger les canalisations d’eau froide et chaude, de procéder à des analyses, de vider et d’assécher tout éventuel réservoir d’eau. Le nettoyage des lieux au minimum une fois par jour devra être complété par une désinfection plusieurs fois par jour dans les sanitaires, sur les points de contact (poignées de porte, interrupteurs, rampes,…), sur le matériel et les supports pédagogiques, sur les jeux et/ou équipement... En outre, il sera nécessaire de procéder à un nettoyage approfondi des tables, chaises, équipements et matériels en contact avec les élèves.

Dispositions spécifiques :

Pour l’élémentaire : outre le fait que les parents devront vêtir leurs enfants avec des tenues de sport dès le matin, il faudra retirer l’ensemble des jeux pouvant être manipulés à plusieurs.

Pour la maternelle : demander aux parents de vêtir leur enfant de telle manière qu’il soit autonome et puisse ranger tout objet transitionnel individuellement (doudou ?), retirer l’ensemble des jeux, attribuer une couleur par enfant (rose – rose pâle – rose fuschia – rose nacré ???).

Dispositions communes : proscrire les ballons et/ou jeux de contacts, le matériel sportif, privilégier l’utilisation de matériel individuel, laisser « reposer » tout objet utilisé pendant 5 jours, privilégier les lectures faites par l’enseignant, les moyens audio visuels, les mimes, les devinettes… Il faudra veiller à ce qu’aucun objet, jeux, matériel ne soit accessible aux élèves.

Tout ceci vous semble une organisation gigantesque et irréelle, pourtant ce n’est qu’un petit condensé des obligations et des nécessités sanitaires pour ré-ouvrir les écoles.

La municipalité ne possède pas le personnel nécessaire à toute cette organisation et ne peut être certaine de pouvoir assurer la sécurité primordiale, essentielle et attendue aux enfants, aux enseignants et au personnel municipal.

Aussi, les élus d’Olonzac, de Beaufort et d’Oupia, suite à une réunion de travail où tous ces points ont été évoqués, ont décidé de ne pas ré-ouvrir les écoles pour la saison scolaire 2019 -2020.

Nous préférons réfléchir dès maintenant à la difficile organisation qui devra être appliquée pour la rentrée de septembre 2020.

Nous sommes certains que vous, parents, comprendrez la position qui est la nôtre : ne pas prendre le moindre risque avec nos enfants et le personnel qu’il soit enseignant ou municipal.

Merci.

Les municipalités d’OLONZAC, de BEAUFORT et d’OUPIA.

Arrêté municipal : ARRETE 2020-033 FERMETURE ECOLES

Attestation pour les parents qui auraient besoin de ce document à présenter à leur employeur : ATTESTATION ECOLES

 


Page mise à jour le 15 mai 2020